Nike+ SportWatch GPS

Résumé

La montre Nike+ SportWatch GPS, comme son nom l’indique est un podomètre équipé d’un GPS. Ses fonctions de base, ainsi que son écran rétro éclairé à affichage à fort contraste en font le parfais compagnon de course. L'interface Nike+ propose une analyse simplifiée des courses et vous permet ainsi d’analyser, améliorer et comparer vos performances de manière intuitive.

Descriptif+

Nike et Tomtom s'associent pour proposer la Nike+ SportWatch GPS. Nike avec sa gamme Nike+ est le leader dans le secteur des appareils de suivi des performances, tandis que de l'autre côté, Tomtom s'est démarqué pour ses GPS intuitifs. La volonté de Nike : « Pensez moins, courez mieux ». C'est en toute logique que les deux sociétés associent leurs efforts pour proposer une montre de running GPS. Mais que vaut réellement cette montre ?
Ergonomie
L’ensemble est soigné, de la boîte à la montre elle-même, on retrouve un souci du détail.

Très discrète et design pour les fonctions qu’elle offre, cette montre passe quasiment inaperçue sur le poignet par rapport à la concurrence. En effet Même si elle peut paraître imposante pour certains, il faut relativiser en prenant en compte sa fonction GPS et en la comparant à ce que propose les constructeurs concurrents comme Garmin.
  Sportwatch ergo(1)
La fonction GPS ne signifie pas que vous allez rentrer une adresse et que la montre va vous indiquer le chemin à suivre, il s’agit seulement d’un outil pour retracer votre parcours. Sa finition et sa taille ne sont pas ses seuls atouts : les matériaux utilisés offrent des propriétés non négligeables comme l’anti-choc. La simplicité d'utilisation reste une priorité des concepteurs de la firme américaine. Pas étonnant de retrouver en tout et pour tout 3 boutons : 2 servant à la navigation et un bouton pour sélectionner. Pour l'écran, Nike et Tomtom ont choisi un affichage à haut contraste. Pas la peine de risquer la chute à essayer de déchiffrer les informations en pleine course, tout est facilement lisible. Une autre option intéressante permet aux utilisateurs de voir le cadran pendant leurs sorties nocturnes, il suffit de tapoter l'écran pour l'éclairer. Bien que la lisibilité soit bonne, il faut en revanche souvent s'y prendre à plusieurs fois pour que l’écran « tactile » ne détecte les pressions. Un vrai écran tactile aurait été le bienvenu surtout qu'il est possible d'utiliser la fonction de tapotage comme compte tour. La SportWatch peut également convenir aux triathlètes puisqu'elle est étanche jusqu'à une pression de 5 ATM. Bien que l'autonomie ne lui fasse pas défaut (possibilité de courir jusqu'à 9 heures sans recharger), il n’est pas possible de changer la batterie. Et pour un prix de lancement de 200 €, on est en droit d’obtenir un appareil dont la longévité dépasse les 5 ans, ce que ne permet pas cette batterie. 


L’interface

Il est possible d'utiliser la montre avec le GPS seul ou couplé avec un capteur dans une paire de chaussure Nike+. Cette dernière solution offre des détails plus précis sur la foulée avec des données supplémentaires comme l'altitude.Une fois le capteur installé, la montre au poignet, il ne reste plus qu'à appuyer 3 sec sur le bouton de sélection. Le temps d’attente pour la syncrhonisation GPS peut parfois être long : plus ou moins cinq minutes. Et si vous commencez en mode quickstart en espérant que l’appareil récupère le signal GPS pendant la course, vous pourriez vite déchanter. Dans nos essais, le signal GPS n'a jamais été récupéré. Bug ? Les futures mises à jour nous le diront.  Pendant la course, deux données sont affichées en simultané sur l'écran. L'information principale (modifiable avec le logiciel), centré sur l'écran et une donnée secondaire, en plus petit dans le coin supérieur. On peut facilement sélectionner une autre information à afficher pendant la course avec les deux boutons de navigation. Parmi les autres choix, vous pouvez sélectionner : le temps écoulé, le rythme actuel (temps au kilomètre), les calories brûlées, l’heure et la fréquence cardiaque (capteur cardiaque optionnel). Le nombre d'éléments qui défilent peut être modifié par logiciel.Lorsque vous vous arrêtez, un appui long de 3 sec sur le bouton de sélection suffit pour arrêter la prise de mesure. Au repos la montre affiche l'heure. Vous pouvez ensuite faire défiler le menu en appuyant sur les touches de navigation. Dans ce menu, on trouve un historique comprenant les statistiques des anciennes courses mais aussi les records (meilleur temps au kilomètre, plus longue distance, distance totale parcourue).


Interface logiciel

Le bracelet de la montre se transforme en port USB facilitant ainsi le branchement au PC.Une fois connecté à l'ordinateur, toutes les données de courses sont envoyées sur le serveur Nike+ (un compte Nike+ doit être créé au préalable). 
 Le site Nike+ est optimisé pour Safari, le navigateur internet d'Apple. Il est regrettable de voir ainsi délaissés les utilisateurs Windows utilisant Internet Explorer ou Firefox. Des temps de chargement interminables apparaissent sur ces deux navigateurs. Mais une solution existe : utiliser Safari ou Google Chrome puisque celui-ci utilise le même moteur de rendu que Safari. 
 C’est à partir de cette interface Nike + que vous pouvez voir, analyser, améliorer vos performances. Il permet en plus d'accéder au réseau social Nike+ pour lancer des défis à vos ami(e)s ou partager ses résultats sur Twitter ou Facebook.

Sportwatch logiciel(2)

L'interface Nike+ propose une analyse simplifiée des courses. Pour les courses avec tracé GPS, l'interface s’appuie sur une carte Google Maps adaptée aux outils Nike+. Le tracée est colorée du vert (rapide) au rouge (lent). On reste ainsi dans l'intuitivité voulu par Nike+. La précision globale de ces données est bonne. Le passage d'un trottoir à l'autre est visible sur la carte. Quelques décrochages peuvent donner des résultats incohérents mais ceux-ci restent rares.

Enfin la fonction Coach, très pratique pour les personnes voulant un soutien et voulant échapper à la monotonie de la course est proposée. Idéal pour les personnes qui perdent rapidement leur motivation ! Plusieurs programmes sont proposés. De la marche à la course, mais aussi le 5 Km, 10 Km, semi-marathon et marathon. Le premier programme donne goût à la course, tandis que les suivants permettent de s'entraîner sur une distance précise. Un calendrier vous permet de voir la course du jour. On devient vite accro, surtout pour voir sa progression tout au long d'un programme.

 

Conclusion+

La SportWatch est un excellent compagnon de course. Nike et Tomtom signent là un produit en parfaite adéquation avec leur politique d’expérience utilisateur. Bien que de nombreux téléphone proposent, grâce à des applications, ce type d’information, la compacité de cette montre et son design en font un outil pertinent, même si son prix reste élevé.

Les Plus

  • Dimensions réduites (pour un GPS) et robustesse
  • GPS et mesures precises
  • Aspect global
  • Ecran rétro-éclairé
  • Etanchéité
  • Simplicité d'utilisation
  • Interface Nike+ simple et précise

Les Moins

  • Prix
  • La fonction tactile de l'écran est aléatoire
  • Batterie non remplaçable
  • Temps de synchronisation avec les satellites parfois long
  • Avec le mode ''quickstart'', pas de GPS pendant la course
  • Interface Nike+ non optimisée pour Internet Explorer et Firefox
  • Capteur pour chaussures Nike + en option