Fitbit Charge HR

Résumé

Le Fitbit Charge est un tracker d’activité qui vous permet de suivre votre activité physique au quotidien. Successeur du Fitbit Force, le Fitbit Charge HR en reprend les principales caractéristiques en intégrant le capteur de rythme cardiaque, particulièrement utile lors de vos activités physiques régulières. Ce bracelet haute performance vous accompagnera tout le temps, offrant des statistiques physiques en temps réel directement sur votre poignet. En plus du rythme cardiaque, l'écran OLED affiche notamment les pas effectués, la distance parcourue et les calories brulées.

Descriptif+

Nous avons toujours été, jusqu’à présent, dithyrambique sur les appareils de la marque Fitbit.
Le Fitbit Force était l’un, voire notre tracker de remise en forme préférée de l’année 2013 à côté du Jawbone Up, mais il a soudainement disparu au début de cette année, rappelé en raison de réactions cutanées apparues chez les utilisateurs. C’est donc avec un regard intéressé et curieux que nous voyons l’arrivé du Fitbit Charge. C’est en fait le même bracelet que le Force mais amélioré.


Le système du Fitbit Charge HR permet désormais, entre autre, de voir les notifications d'appels et le suivi automatique du sommeil mais aussi de suivre le rythme cardiaque. Voyons si le Charge s’inscrit dans la tradition Fitbit et s’il saura s’élever au rang des best seller. 


Conception

Le Fitbit Charge a l'aspect général d'un bracelet de remise en forme - un peu comme le Fitbit Flex - mais c’est bel et bien son petit écran lumineux qui le fait rentrer sur le territoire des smartwatch. L’affichage lumineux OLED est clair et affiche le temps écoulé, les pas effectués, une estimation des calories brûlées, les marches gravies, la distance parcourue et le rythme cardiaque sur la version HR. Vous devez appuyer sur un bouton latéral, ou donner un double-clic (difficile à faire) sur l'écran, pour faire défiler les infos sur l’écran, qui reste par ailleurs sombre pour économiser l'énergie. Le Charge est un bracelet épuré au design sobre mais efficace, actuellement proposé en quatre couleurs élégantes noir, prune, bleu et bordeaux. Il est disponible en trois tailles différentes. Chaque bande peut être réglée grâce aux crans de réglage situés au dos. Il n’est pas possible de séparer le boitier du bracelet. Le Fitbit Force original avait un problème de conception parfois assez gênant : le fermoir au poignet, type fermeture rapide, avait tendance à se détacher spontanément. Heureusement, Fitbit a amélioré son bracelet. Jusqu'à présent, le nouveau reste fermement verrouillé et ne se détache pas, même lorsqu’on le pousse dans ses retranchements. Il est plutot confortable, et la conception n’est pas sans rappeler celle du bracelet Jawbone Up.

Le Charge peut enregistrer des séries ou des entraînements ciblés : maintenez le bouton, et vous démarrer une course chronométrée. Il peut utiliser le GPS de votre téléphone pour mapper votre itinéraire dans l'application téléphone associée (si vous avez un téléphone sur vous bien sur). Sinon, il enregistrera simplement la distance, les pas effectués, les calories brulées, les minutes « actives » et le rythme cardiaque sur la version HR. Poids plume, on remarque à peine qu’on le porte, mais attention il n’est pas waterproof. Et justement parce qu’il est ultra léger, il est facile d’oublier de l'enlever, ce qui pose parfois problème. Evitez donc de le mettre sous l'eau ou de le garder sous la douche ou pendant une séance de natation. Grace à cet appareil vous pouvez également définir des alarmes silencieuses via l'application Fitbit : silencieuses car ce sont les vibrations de l’appareil qui vont vous réveiller. D'autres bandes comme le Jawbone Up et la Pebble smartwatch le font aussi. Et c’est très pratique. Le Charge utilise le même port USB que la Force Fitbit : il suffit de retirer un petit bouchon en dessous du bracelet. Enfin, vous pouvez synchroniser le Charge à Android, iOS ou Windows applications, ou synchroniser manuellement à un PC ou un Mac avec la connexion sans fil. 

Le Fitbit Charge de base  coûte 130 €. Ce n’est pas en soi un mauvais prix pour ce que vous obtenez, mais le Fitbit Charge HR, ne coûte que 20 € de plus et intègre le suivi de la fréquence cardiaque et un fermoir de bracelet plus traditionnelle. La différence de prix est si légère que c’est un choix facile : privilégiez le Charge HR, à moins que vous ne vous souciiez pas vraiment de la fréquence cardiaque. 

Notre Avis+

Fitbit s’est fait connaitre grâce à son système de comptage des pas parmi les plus précis des trackers de fitness. Le Charge ne déroge pas à la règle puisqu’il mesure de manière précise les pas effectués, la distance, mais aussi le dénivelé (calculé comme "marches gravies") grâce à un baromètre intégré. Le Fibit Charge fait également la différence entre l'exercice « actif » (jogging ou course) et « passif » (marche par exemple). Nous avons testé la précision de la mesure de la distance avec le Charge, et nous avons trouvé un léger écart : une distance d’1 km affiché sur le Charge correspond à 0,94 km sur le tapis roulant. Même si la différence reste tolérable, d'autres bracelets et trackers d’activité, comme la Microsoft Band, ont de meilleurs résultats concernant la précision de la distance parcourue. Mais ce qui fait vraiment la différence avec le Fitbit Charge, outre l’ecran OLED, c’est le système de mesure de la fréquence cardiaque optique PurePulse™ intégré dans cette version HR. Il permet en effet de voir en temps réel les évolutions du rythme cardiaque et même si la précision est perfectible, c’est un apport non négligeable par rapport aux précédentes versions. 

L’application Fitbit
L'application Fitbit est très bien supportée par une variété de systèmes d’exploitation, ce qui est très intéressant. Il fonctionne sur iOS, Android et Windows Phones, comprenant plus de 100 appareils (consultez la liste complète de Fitbit et tableau de compatibilité sur le site de la marque). Ce n’est pas pour rien que c’est l’une des applications de fitness les plus populaires. Le suivi du sommeil, les exercices actifs mensuels, et la distance parcourue quotidiennement sont facilement consultables via des graphiques bien pensés et intuitifs. Vous pourrez même, si vous le souhaitez, partager vos résultats avec d’autres personnes. Mais ce qui fait défaut à l'application Fitbit, c’est le manque de coaching et de feedback sur les résultats obtenus, ce que propose le Jawbone Up par exemple. C’est en somme une bonne application, mais elle ne se démarque plus comme elle le faisait autrefois. Notez que Fitbit a choisi de ne pas intégrer son application iOS avec Apple Santé. Ce n’est jusqu’à présent pas vraiment un problème, l’aspect santé n'a en effet à ce jour pas vraiment été décisif ou même particulièrement utile. Mais si cet aspect santé est important pour vous, ne vous attendez pas à ce que les produits Fitbit vous le propose. 
 
Réseaux Sociaux
Pour ce qui est des réseaux sociaux, Fitbit vous permet de défier vos amis sur diverses compétitions, tout comme le font les appareils Nike ou Jawbone. L'application à cependant pris un coup de vieux. Une mise à jour est cependant prévue, mais nous ne savons pas quand elle débarquera et si elle comportera le suivi du rythme cardiaque. 

Suivi alimentaire
Vous pouvez suivre votre alimentation en recherchant dans la base de données intégrée, en scannant les codes barres des produits avec l'appareil photo de votre téléphone et en renseignant votre poids, votre consommation d'eau et vos repas pris, mais comme pour ses prédécesseurs, le processus est long et rébarbatif. Le Fitibit Charge ne fait donc malheureusement pas mieux sur ce plan. 
 
Autonomie de la batterie
Le Fitbit Charge est prévu pour durer une semaine avec une charge. Nous l’avons seulement utilisé quelques semaines et jusqu'ici, tout va bien. D’autres trackers ont une autonomie supérieure : le Jawbone Up dure deux semaines et le Misfit Shine dure plusieurs mois grâce à sa batterie intégrée. Une autonomie d’une semaine peut donc paraitre faible, mais cela reste raisonnable. Le chargement se fait via le port USB fourni et est facile, à condition que vous ayez pensé à prendre le câble avec vous. Attention, c’est un petit câble, il est donc facile de le perdre. 
 
Synchronisation et appariement : quasi automatique
 La configuration du Fitbit Charge est facile. L’application commence à rechercher votre appareil et le règle pour vous. Le téléchargement des nouveaux firmware, ce qui arrive de temps à autre, prend quant à lui encore beaucoup de temps et conduit à quelques problèmes de pairage. Mais, une fois connecté, le Charge synchronise ses données automatiquement. Pas besoin de le synchroniser en permanence, la montre garde en mémoire les données (pour combien de temps?). Une fois le commutateur pour les notifications d'appels entrants activé, une vibration se fait sentir, et il est maintenant possible de voir sur le bracelet qui appelle. Ca peut être utile au cas où vous êtes en attente d'un appel lors d'une marche rapide, même si cette fonction est loin d'être aussi avancée que sur d'autres bracelets de remise en forme ou les SmartWatch comme le Samsung Gear Fit ou la Microsoft Band. 

Conclusion+

Une bonne bande de remise en forme, mais pas particulièrement spéciale.
Aujourd’hui il n’est plus rare de voir toute sorte d’appareil mesurer le nombre de pas effectués quotidiennement. Beaucoup de téléphones le font et même les podomètres à bas prix et donc plus abordable comme le Misfit Flash et le Jawbone Move (vendus environ 50 €)  le font. Ce qui était autrefois le point fort de Fitbit est devenu, avec l’avancée des technologies et de la concurrence, un simple outil de base. Malgré ça, le Fitbit Charge est bon dans ce qu'il fait, vraiment bon. Mais c’est bien le Charge HR et son système de mesure de la fréquence cardiaque PurePulse, même si elle aussi est perfectible, qui nous semble être la meilleure option et fait de cet appareil un dispositif de remise en forme plus complet et plus concurrentiel.

Nous avons aimé la taille et la fonction de charge du Fitbit, et l’affichage rend le tout encore plus intuitif à l’image d’un Jawbone Up24. Mais le moniteur de fréquence cardiaque en option, l’absence de feedback et de coaching rend ce Fitbit et son prix élevé un peu hors du coup. 

Les Plus

  • Facilité d’utilisation
  • Précision des mesures (en baisse)
  • Fermeture améliorée
  • Mesure de la fréquence cardiaque (20 € supplémentaire)
  • Ecran OLED avec affichage des notifications
  • Synchronisation facile
  • Compatibilité avec les smartphones
  • Application intuitive, simple et complète
  • Design plaisant
  • Poids plume
  • Rapport qualité / prix

Les Moins

  • Pas étanche (Waterproof)
  • Pas de feedback / Coaching
  • Mesure de la fréquence cardiaque en option
  • Précision de la fréquence cardiaque
  • Application qui vieillit (en attendant la nouvelle version)
  • Suivi alimentaire long et non pratique
  • Autonomie (comparé à la concurrence)
  • Prix élevé