Préparez l'été en améliorant la forme et la tonicité de vos fessiers

Descriptif

Nelly Rey, athlète Bikini aux fessiers de rêve nous propose ici quelques conseils pour améliorer la tonicité et la forme de vos fesses. Dépêchez vous, l'été arrive.

Les fessiers sont chez la femme la partie du corps la plus regardé et convoité par la gente masculine mais aussi la plus jalousée par la rude concurrence féminine. Celle qui inspire aux fantasmes. D’ailleurs ne dit-on pas que la jalousie n’est autre que le reflet de ses propres échecs, de ses propres complexes ? Rien n’est plus beau à admirer que de jolies fesses, galbées, rebondies et fermes. Qui d’autre que Nelly Rey, réputée pour ses fessiers d’exception pour parler du travail de se groupe musculaire, qui est le reflet de la féminité par excellence ?

Rappel anatomique des muscles fessiers :

- Le grand fessier : Il est le muscle le plus puissant du corps humain. C’est lui qui donne se galbe si recherché par toutes et tous. - Le tenseur du fascia lata et le fascia lata : peu important pour nous aujourd’hui ; - Le petit et moyen fessier : Le second recouvre le premier. Ils sont abducteurs de la cuisse. Leur travail accentue les creux latéraux et réduisent ce que l’on appel la culotte de cheval  

Les différents exercices pour les fessiers :

Les fentes avant : D’une redoutable efficacité, les fentes avant représentent l’exercice pour les fessiers par excellence. Un exercice indispensable pour acquérir de belles fesses galbées et rebondies. Elles sollicitent le grand fessier, mais aussi le quadriceps et le soléaire. Debout, jambes jointes, on « jette » une jambe en avant en inspirant puis on revient à la position de départ en expirant. Puis on fait de même avec la jambe opposée. Les extensions arrière de la jambe : Cet exercice de fessier au sol sollicite en priorité le grand fessier et à moindre dose le petit et moyen fessiers. Il peut se réaliser sur une machine prévue à cet effet ou simplement au sol avec ou sans bandes lestées aux chevilles. Les mains et un genou en appui, on essaye de travailler avec un maximum d’amplitude. On tend la jambe arrière en contractant le fessier au maximum et en expirant, et on inspire en retournant à la position de départ. L’abduction de la jambe : Exercice qui cible le petit et moyen fessier de façon très efficace Soit vous disposez d’un appareil prévu à cet effet, soit vous vous allongez au sol latéralement, une bande lestée accrochée à la cheville. La jambe du dessus légèrement décalée en avant par rapport à celle du sol. Montez la jambe le plus haut possible, la pointe de pied légèrement en direction du sol tout en expirant ; puis redescendez là lentement en inspirant et ainsi de suite.  

Les soulevés de terre jambes tendues

Exercice de base également au même niveau que les fentes avant, le soulevé de terre jambes tendues permet de solliciter les fessiers et les ischios jambiers. Paradoxalement, les jambes ne doivent pas être tout à fait tendues, mais légèrement fléchies afin de ne pas trop contrarier l’articulation du genou. Les pieds sont écartés de la largeur des épaules. Descendez lentement jusqu’à mi mollet en inspirant, puis remontez en position de départ en contractant bien les fessiers en position haute tout en expirant.

Travaillez vos fessiers 20 minutes deux ou trois fois par semaine et je vous garantis des résultats rapides et surprenants