Motivation et estime de soi : vous valorisez-vous suffisamment ?

Descriptif

Il existe de nombreux facteurs de motivation à l'exercice. Pourtant, il en est un essentiel pour l'adhésion à un programme de remise en forme. L’estime de soi.

Vous pouvez avoir les ingrédients parfaits pour un mode de vie sain : un abonnement dans un centre de remise en forme, un bon régime alimentaire, un entraîneur personnel, et un fort désir de porter des skinny jeans. Mais, vous ne pourrez pas goûter à la douceur du succès sans un simple facteur : l’estime de soi. Le manque de confiance en soi est prouvé pour être l'un des principaux moyens de dissuasion à l'atteinte des objectifs de remise en forme.
 
 
Une énigme
 

Si vous vous dévalorisez, un facteur motivationnel de base est absent. Vous vous sentirez indigne d'investir du temps précieux et l'énergie nécessaires pour vous conformer à un programme d'exercice et à une alimentation saine. Ironiquement, l'exercice régulier peut améliorer votre estime personnelle. De la même manière que l'exercice augmente les niveaux d'énergie (mais nécessite de l'énergie pour pouvoir effectuer les mouvements),  il peut aussi augmenter votre niveau de confiance en soi.

 

 
Quelle est la route à suivre ?
 

Il est facile d’y remédier quand la plainte est de type "Je suis fatigué." Vous savez ce qu’il y a à faire : faites une sieste (même si elle n'est que brève). Avant de commencer un programme d'exercice dans le but d'augmenter l'endurance, essayer de passer une bonne nuit. Ensuite, construisez sur cette base.

 

Lorsqu'une faible estime de soi vous empêche de vous rendre à la salle de sport, la solution pour surmonter cette difficulté n'est pas aussi claire. Un des nombreux avantages de l'exercice régulier, c’est qu’il augmente l'estime de soi. Demandez aux membres d’un club de sport, ils partageront le ressenti que l'exercice a eu un grand impact sur cet aspect de leur personne. Ils sont confiants dans leurs capacités (même si c'est seulement avec des haltères) et leur apparence physique. Lorsque vous vous sentez bien, vous paraissez bien.

 

Lors d’une étude, après qu’un groupe de pratiquants ait complété un programme de remise en forme structuré, les données ont indiqué que l'adhésion était relative à la confiance en soi de chaque participant. Ceux qui ont continué au-delà de l'étude étaient ceux qui avaient une bonne estime d’eux mêmes. L’estime de soi a été le facteur le plus déterminent, plus que le poids perdu ou le type d'exercice effectué. Cela prouve la théorie que quand les gens se valoriser cela à un impact réel sur leur mode de vie.

 
 
Changez votre façon de penser
 

Votre cerveau est entièrement vôtre. Même si vous étiez emprisonné, vos pensées vous appartiennent toujours. Rappelez-vous ceci et vous vous sentirez libéré des messages constants et parfois dévalorisants, qu’envoi la société. Vous n'êtes pas ce que les autres pensent de vous. Vous êtes ce que vous pensez de vous-même. Vous seul avez le pouvoir de dicter vos pensées.
Lorsque vous vous surprenez à avoir des pensées négatives, chassez-les. Elles bourdonnent autour de vous comme des moustiques prêts à piquer, donc faites preuve de diligence. Ne vous laissez pas envahir par ces pensées négatives, surtout quand vous faites de votre mieux pour dépasser vos limites, que ce soit sur le tapis roulant ou dans la vie. Au lieu de cela, encouragez-vous. Imaginez vous au Colysée du temps des gladiateurs et laissez-le rugissement de la foule vous accueillera à votre arrivée, et partout où vous voulez qu’elle soit présente.

 

Apprenez à vraiment vous connaître, qu'est-ce qui vous fait monter en flèche ou vous inhibe. Les pensées autodestructrices sont l'ennemi. Si vous en savez autant que possible à leur sujet (leurs origines, les déclencheurs…), vous serez plus à même de les combattre.

 

Nourrissez-vous de ce que vous trouvez positif sur vous-même. Concentrez-vous sur les bons aspects de votre être physique et émotionnel. Peut-être que vous avez des bras toniques ou un sourire ultra-bright. Peut-être que vous êtes généreux et aimable. Ensuite, vient la question de savoir si vos limites sont réelles ou un simple obstacle engendré par votre propre esprit. Creusez profondément afin d’en découvrir les moindres aspects.

 
 
Consacrez vous entièrement
 

Connectez-vous avec une personne plus jeune et soyez son modèle. Aidez cette personne à ne pas être victime des dérives sociétales. Montrez-lui une approche positive de l'acceptation corporelle. Un comportement exemplaire implique de ne pas dénigrer son propre corps ou celui des autres. Montrez la réalité, et non une image « photoshopée ». Cela vous permettra peut être d’ouvrir vos propres yeux.

 

Faites du bénévolat pour une soupe populaire ou effectuer des travaux communautaires. Tout à coup, vous vous sentirez satisfait et reconnaissant. Voir des personnes atteintes de maladies graves ou qui souffrent de la faim permet de relativiser des « bras flasques ».

 
 
Préparez-vous
 

Toutes personnes ayant déjà pratiqué dans une salle de sport vous dira que la première fois que vous vous entrainez en public peut vous inti,ider. Pour les timides, le simple fait de travailler en face d'un miroir peut être inconfortable. Soyez prêt lorsque vous montez sur « la scène » de la remise en forme. Renseignez vous sur les cours de fitness à l'avance. Discuter avec le professeur et les autres élèves sur les objectifs. Profitez de votre consultation (gratuite) avec un coach. Ces petits détails peuvent vous aider à « tout déchirer », ou au moins savoir ce qu'il faut porter le jour de l’entrainement. Et si vous n’êtes toujours pas prêt, rien que le fait de voir une communauté de fitness en action peut vous motiver à vous joindre à la foule.

 

 
Pas à Pas !
 

Ne vous attendez pas à courir avant de pouvoir marcher. Donnez-vous des objectifs et réalisez-les au fur et à mesure. Cela vous permettra de construire de la confiance.

 

Quelques idées d’objectifs pour les débutants:

  • Créer une habitude saine qui peut être facilement intégrée dans votre journée. Faites-en quelque chose de complètement faisable, comme un étirement rapide global avant votre douche le matin.
  • Ajouter un légume supplémentaire à votre assiette.
  • Remplacer le soda le midi par un verre d'eau.
  • Mettez des baskets. Une bataille se prépare. Les mocassins ou ballerines ne se prêtent pas à l'activité physique.
  • Remplacer votre dose de caféine l’après-midi par une orange ou une montée et descente rapide des escaliers. Vous accumulerez de l'énergie de manière saine, sans effets secondaires.
 

Beaucoup de gens sont submergés par les efforts nécessaires à l'amélioration / dépassement de soi. Vous n'avez pas besoin d’un changement radical de votre style de vie. Des améliorations simples suffisent à vous faire vous sentir mieux dans votre peau. Des habitudes de vie saines engendrent d’autres habitudes de vie saines.

 

Une fois que vous commencez à prendre confiance en vous, prendre soin de vous deviendra naturel. Soyez admiratif de ce que vous êtes et de tout ce que vous avez à offrir aux autres, vous serez prêt à vous consacrer à votre santé.

 
 
L’estime de soi cyclique
 

Le fait de prendre conscience que vous êtes digne d'une séance d'entraînement régulière et pleinement satisfaisante sera une prophétie auto-réalisatrice. L’exercice nous donne de la force. Il amène le corps et l'esprit très loin. Ce que l’on pensait impossible auparavant ne l’est plus. Les doutes sont levés quand vous courez un tour de plus ou que vous faites une série supplémentaire.

 

La progression va transcender toute perte de poids ou gain de masse musculaire. Tout à coup, l'esprit sera vraiment satisfait. La personne que vous verrez dans le miroir va briller de l'intérieur et de l’extérieur.

 
 
Par Steeve Kerou
 
Sources

“Do You Value Yourself Enough to Exercise?” par Paige Waehner