Comment surmonter les 4 difficultés les plus communes rencontrées par les coachs débutants

Descriptif

Des coachs personnels chevronnés donnent leurs opinions professionnelles sur les défis les plus courants auxquels les nouveaux formateurs sont susceptibles de faire face et, plus important encore, comment réussir à les surmonter. Voici une opportunité d'apprendre de leur expérience et, je l'espère, d'éviter certaines des erreurs qu'ils ont faites au début de leur carrière.

 

Comme beaucoup d'autres nouveaux coachs débutants, Pete McCall, un coach personnel certifié à San Diego, en Californie, se heurtait à des difficultés et des obstacles. De l'apprentissage à communiquer efficacement avec les clients et la façon de commercialiser ses compétences aux questions d’argent, McCall a dû acquérir toute une série de nouvelles compétences qui vont bien au-delà de la conception de programmes d'exercice et d’entrainement.

 

Avec plus de 14 ans d’expérience dans l'industrie du fitness, McCall est un « vétéran » de la remise en forme et un physiologiste de l'exercice. Nous lui avons demandé à lui et à plusieurs autres formateurs expérimentés de donner leurs opinions professionnelles sur certains défis communs que les nouveaux formateurs sont susceptibles de rencontrer. Leurs réponses sont basées sur leurs propres expériences, y compris les erreurs qu'ils ont faites au début de leur carrière.

 

1. Comment puis-je construire une base de clients ?

 

"Offrir des séances d’essai», suggère Franklin Antoian, Personal Trainer et fondateur de iBodyFit.com." Les Séances gratuites vous donne l'expérience et sont l'une des meilleurs façons de vous commercialiser par le bouche-à-bouche. Bien qu'il puisse manger un peu de votre temps, ce n'est pas grave, parce que ce n’est pas au détriment de clients payeurs [quand on commence] de toute façon! "

 

M. Sumner, propriétaire de LegacyFit à Miami, en Floride, est d'accord avec le fait d’offrir des séances gratuites. "La seule façon que les gens ont de savoir si vous savez ce que vous faites ou pas, c'est de pratiquer. Je dis toujours, je n'ai besoin que d'une seule séance et ils en redemanderont. Vous devez être prêt à donner de votre temps afin de prouver que vous êtes performant. "

 

"Service, service, service", souligne McCall. "Mettre l'accent sur les besoins du client et établir des objectifs dans votre relation coach-client. Cela démontre que le coach est un professionnel et est prêt à accompagner ses clients sur du long terme"

 

Joshua Jarmin, propriétaire du BAR Fitness à Atlanta, recommande, si vous rencontrez des difficultés à vendre vos services, de commencez dans une salle de sport franchisé. Dans ce cas, ils font habituellement la vente pour vous, mais ont tendance à payer moins que des salles de sport privés.

 

J. Jarmin recommande également d’utiliser les bonnes vieilles méthodes de base, telles que la création de dépliants et d’affiches et de les distribuer dans les associations et les entreprises locales. Bien sûr, des méthodes plus modernes tels qu’internet et les médias sociaux doivent être utilisés. Alors qu'un blog peut ne pas être le lieu idéal pour tout le monde, des sites comme Facebook, Twitter et Pinterest offrent de grandes possibilités pour promouvoir votre entreprise en fournissant des conseils de remise en forme et en recommandant des sites utiles et des livres pour vos clients ou abonnés.

 

Et rappelez-vous que les gens aiment profiter des offres spéciales et des réductions. "Proposez des offres promos", ajoute Jarmin. " Vous ne ferez pas beaucoup d'argent au début, mais cela va vous amener une clientèle auprès de laquelle vous pourrez vendre vos services à plein prix. "  

 

2. Comment puis-je acquérir de l'expérience, en particulier lorsque les employeurs sont souvent à la recherche de coachs plus expérimentés?

 

Si votre employeur potentiel est à la recherche de coachs expérimentés, dit Antoian, proposer de travailler gratuitement une semaine pour mettre en valeur vos compétences. "Ceci est votre chance de les impressionner ! "

 

Jarmin recommande de mettre en place un camp d'entraînement de quartier ou faire du bénévolat dans les structures sportives locales comme entraîneur adjoint. "Ça va vous forcer à créer des programmes d’entrainement et vous apprendrez où approfondirez vos connaissances en matière de formation."

 

McCall recommande de commencer dans une salle de sport franchisé. "Beaucoup de chaines ont de bons programmes de formation pour leur personnel", dit-il. "C'est un endroit idéal pour se forger un réseau et améliorer son relationnel, obtenir des résultats pour les clients et apprendre le fonctionnement de cette industrie."

   

3. Comment puis-je apprendre à devenir "à l’aise pour vendre" mes services ?

 

La plupart des formateurs vous diront que cet aspect du travail s’acquière avec la pratique. Au fil du temps, vous pourrez déterminer quelles sont les méthodes dans lesquelles vous êtes à l'aise et celles qui ne sont pas adaptés à votre personnalité. Une chose à considérer lors de la détermination de votre style de vente personnelle est de se demander : Quels sont les méthodes qui marchent sur moi quand j’envisage d’acheter quelque chose ? Il y a des chances que ces mêmes méthodes marcheront sur les autres également.

 

McCall recommande aussi un peu de recherche. "Il est indispensable de prendre le temps de bouquiner sur les techniques de vente et communication interpersonnelle", explique t-il. "Comprendre comment communiquer avec les clients et fournir et vendre ses services sont des compétences précieuses qui rapporteront à long terme."

 

Un autre point à garder à l'esprit : Soyez avenant avec tout le monde, que ce soit dans la salle de sport ou partout ailleurs. La personne sur laquelle vous êtes en train de grognez dans le rayon biscuit de votre supermarché parce qu’il n’y a pas votre gâteau préféré est un client potentiel, ou aurait été si vous aviez été plus agréable !

   

4. Puis-je vivre uniquement de mes coachings, ou dois-je garder un autre emploi ?

 

Cette la question qui a engendré le plus de controverse parmi nos professionnels chevronnés. La plupart de nos experts ont convenu que de nouveaux coachs devraient vraiment avoir une autre source de revenu.

 

"D'après mon expérience," commence McCall, "il faudra environ trois à six mois à un nouveau coach pour remplir son agenda. Les gens qui sont un peu plus matures, qui ont eu de multiples expériences professionnel dans différents domaines, qui sont plus extravertis et ont une expérience de la vente, auront une ascension plus rapide, tandis que les jeunes coachs ayant une expérience de travail limitée prendront plus de temps pour construire une clientèle suffisante et gagner leur vie avec".

 

Antoian est d'accord. "Il est préférable d'avoir un revenu secondaire alors que vous commencez une nouvelle carrière."

 

Sumner, cependant, a un point de vue différent. "Si vous voulez être un coach personnel, alors soyez un coach personnel. Coach personnel est un véritable emploi à temps plein, pas à temps partiel. Il est plus qu'un «travail ». Il commence à six heures avec le premier client et se termine avec le dernier client à 20 heures. Si c'est ce que vous voulez faire, alors allez-y, mais je sais que cela demande beaucoup de travail et de sacrifices pour en faire une profession. "

 

McCall, qui n’a pas toujours travaillé à temps plein en tant que coach, et qui maintenant travaille avec des clients à « temps partiel », répond: "Je suis d'accord que pour être un coach personnel performant, cela exige un fort engagement, mais il s'agit davantage d'un état d'esprit que d’un nombre d’heures travaillées. "

 

Il souligne que la réalité est que beaucoup de gens ont d'autres engagements, comprenant des obligations professionnelles et familiales. "Un « vrai » coach personnel c’est celui qui peut encourager, motiver et être un modèle positif pour ceux ou celles pour qui il travaille, qu’ils soient trois personnes dans une communauté rurale ou trois cents personnes dans une grande métropole."

 

En commençant par du coaching à temps partiel vous pouvez également consacrer plus de temps pour programmer les entraînements de vos clients. Lorsque vous « enchainez » les clients, vous pouvez perdre votre touche personnelle, puisque vous n'aller probablement pas faire autant attention à votre client actuel, et au lieu, penser à ce que vous allez faire avec votre client suivant ou comment vous allez trouver le temps de prendre une pause déjeuner dans votre journée. Et tandis qu'il peut être facile de se faire piéger à être disponible tout le temps pour tout le monde lorsque vous débutez, McCall prévient que cela va rapidement mener à l'épuisement.

 

"Il peut être tentant de voir les clients à 6h du matin et à 21 heures, mais cela conduit rapidement à l'épuisement professionnel", a déclaré McCall.

 

Il recommande de fixer des limites dès le début. "Fixez des moments précis où vous êtes disponible et créez des plages de disponibilité limitées crée le sentiment d'être overbooké et demandé ce qui attire les clients", explique t-il.

 

Nous conseillons aux coachs débutants de travailler en tant que salarié (à temps partiel) dans une chaine de fitness, remise en forme ou une association afin d’avoir une première expérience dans l’industrie de la remise en forme et afin d’être confronter avec la clientèle type. Puis progressivement réduire ses heures de travail salarié et augmenter ses heures de travail en indépendant (au fur et à mesure que votre carnet d’adresse se développe).

   

Que vous optiez pour coacher à plein temps ou à temps partiel lorsque vous débutez, rappelez-vous qu'il n'y a pas une façon idéale de s’introduire dans cette industrie. Peu importe combien de clients vous voyez, pensez à avoir un impact positif sur chacun d’entre eux. Par Steeve Kerou